LA VILLA À LA TOUR CARRÉE

Jean Lartigue

Sise de nos jours à côté du château d'eau de la plage, toujours affublée d'une tour, cette villa date de l'année 1886, ce qui en fait l'une des plus anciennes constructions du quartier. En effet, la commune distribuait avec parcimonie les fameuses «  concessions » dont les demandes faisaient l'objet d'examens attentifs, des conseillers étant nommés à ces fins.

Ainsi, dans sa séance ordinaire du 16 novembre 1881, le Maire Anatole de SAINT-MARTIN soumet au Conseil la demande émanant d'un certain Paul CORTA , rentier à Tercis près de Dax, qui sollicite la concession d'une parcelle de terrain vague communal de la contenance de 10 ares environ, située à la côte. Le Conseil municipal, suivant les rapports favorables de la Commission des concessions, composée des Sieurs Batz, Duboscq et Lesca,  accède à sa requête.

Le registre des propriétés bâties de 1886, fait état d'une somme 12 francs correspondant à la taxe perçue à la fin de la construction de la maison.

Lors de sa séance du 10 septembre 1887, le Conseil «  octroiera à Monsieur CORTA au prix de 5 francs l'are et sans condition de bâtir, une concession formant une étroite bande de terrain comprise entre sa  propriété et un chemin communal ».

Paul CORTA  - dont le père avocat et homme politique a été sous-préfet de Dax le 12 septembre 1848 puis révoqué en 1849 avant d'être élu conseiller général des Landes dans le canton de Pouillon, de se présenter aux législatives  avec succès en 1852, 1857 et 1863, commandeur de la Légion d'Honneur, chargé de mission au Mexique, devenu sénateur le 18 mai 1865, décédé le 14 juin 1870 ?

 

 

Le fils donc, né à Angoumé le 6 février 1837 était peintre et à ce titre l'élève de l'artiste Bayonnais Achille Zo.

A Tercis où il réside il se fait construire un château dont il décore de nombreuses pièces, ainsi que l'église du village dont il deviendra le Maire de 1888 à 1900.


Jean Lartigue

 

Paul Corta fut membre fondateur et vice président du "Syndicat des Propriétaires de Capbreton Plage".

 

Photo récente de ce qu'il reste de la "Maison Corta à la tour carrée"

Photo professeur Drouin

 

 

Une rue de Tercis porte son nom. A voir aussi dans l'église de Tercis un grand tableau à l'huile, sur toile : "La Transfiguration" de Paul Corta.

Paul Corta décèda le 12.01.1900 à Tercis.

Tous droits reservés cotesud-histoire 2017 - Site propulsé par IzyWeb - Mentions Légales
  • Haut de page
  • Ajouter aux favoris
  • Gestion du site
  • Imprimer la page
  • Ecrire au webmaster