Histoire locale :

Les VITRAUX de l'EGLISE de CAPBRETON

 

L'église Saint-Nicolas de CAPBRETON, inscrite au titre du Patrimoine Rural Protégé et reconnue comme étape sur la route de Saint Jacques de Compostelle est ainsi doublement protégée.

 

Ses vitraux, datent de la création de l'église en 1866, ont été exécutés par Gustave-Pierre Dagrand, peintre verrier à Bayonne sous le contrôle de  l'abbé BESSELERE, qui fondera en 1870 "la Petite Revue Catholique d'Aire et de Dax".

 

Les rosaces représentent :

Pour la Rosace Nord, les Docteurs de l'Eglise latine et de l'église grecque:

Le Pape St Grégoire le Grand 1er, St Jérome, St Augustin d'Hippone, St Ambroise, de Milan, St Basile le Grand, St Grégoire de Naziance, St Jean Chrysostome, St Athanase le Grand, entourant le pélican mystique, symbole christique, "ouvrant son coeur pour donner son sang".

La Rosace Sud, typiquement landaise, représente :

Notre Dame de Buglose, St Nicolas de Bari (patron de la paroisse), St Jean-Baptiste et Ste Madeleine (vénérés dans l'antique église des templiers au Bouret), St Vincent (Évèque De Dax), St Vincent De Paul, St Vincent de Saragosse (Diacre), Ste Quitterie (de Saint-Sever), entourant la colombe, symbole de l'Esprit Saint.

On suppose que ces rosaces ainsi que les vitraux de St PIERRE et St MARTIN, ont été réalisés grâce à des quêtes paroissiales et au don personnel du maire de l'époque, Anatole de Saint Martin, dont le tortil de baron décore une clé de voute de l'église.

 

Les autres vitraux mesurent 5 mètres de hauteur environ et proviennent aussi de dons de particuliers.

Au centre de la nef :

 

- Vocation de Jacques et de Jean, une barque en arrière plan.

- Le CHRIST appelant ses disciples, un voilier en arrière plan.

- Vocation de Jacques et Jean qui quittent leur bateau. 

 

A gauche de la nef :

Le SACRE-COEUR, donné par la Confrérie de ce nom.

ST NICOLAS de BARI, offert par les marins

St MICHEL, donné par la famille SAMANOS

Ste EUGENIE, donné par Jenny BUISSON 

La NATIVITÉ

 

A droite de la nef :

l'ANNONCIATION, donné par les Enfants de Marie,

Ste BRIGITTE de SUEDE, donné par Mme POSTIS,

ST JEAN-BAPTISTE , donné par la famille de François LAFONTAN, ancien maire,

ST ALPHONSE de LIGORI, donné par la famille de Jean DUPLAA de GARAT, ancien maire,

ST BERNARD de CLAIVAUX, donné par M.MONSEGUR, ancien curé-doyen.

 

 

Beaucoup de ces vitraux seront endommagés par les secousses des explosions de mines à la côte. Pour le traval du verrier, la commune verse 30.000 francs en mars 1947. Les réparations se termineront vers 1950.

Les récents travaux de restauration de l'extérieur de l'église ont malheureusement encore endommagé plusieurs vitraux et on en attend la remise en état...

Anne-Marie Bellenguez

13 juillet 2000 ...

Site en construction ... photos à venir

Tous droits reservés cotesud-histoire 2017 - Site propulsé par IzyWeb - Mentions Légales
  • Haut de page
  • Ajouter aux favoris
  • Gestion du site
  • Imprimer la page
  • Ecrire au webmaster